Professionnels du CHR

Comment ne plus gâcher les bouteilles de vin entamées ?

ne plus gâcher des bouteilles de vin

Le vin est un produit délicat qui peut malheureusement s’éventer, se périmer ou se madériser, sans oublier les risques de découvrir que le vin que votre client a commandé est bouchonné. Une fois ouverte, votre bouteille peut être oubliée, sans avoir été terminée pour autant. Vous risquez ainsi de gâcher les bouteilles de vin entamées.

Les fonds de bouteille de vin s’accumulent dans votre établissement ? Vous pensez ne plus pouvoir vous en servir ? Ne les jetez pas et donnez-leur une deuxième vie. C’est dans votre cuisine que ces fonds de bouteille feront des merveilles ! Plats, sauces, vinaigres ou cocktails, la créativité n’a plus de limites.

Quels sont les risques d’un vin qui a tourné ?

Votre vin peut se perdre de différentes manières. Avant ou après son ouverture, voici les quatre principaux risques :

  • Un vin madérisé signifie qu’il s’est oxydé au contact de l’air, sa robe altérée marque sa vieillesse et le bouchon perd en élasticité.
  • Un vin éventé a perdu ses arômes et sa structure, également à cause de l’oxydation.
  • Un vin périmé est un vin ouvert depuis trop longtemps, généralement 3 à 5 jours. Le servir risque de rendre malades vos clients…
  • Un vin bouchonné présente un goût de bouchon, d’arômes de terre ou de bois, voire de moisissure. Si l’odeur n’est pas trop prononcée, vous pouvez réutiliser le vin en cuisine.

Comment évitez de gâcher les bouteilles de vin en les récupérant et en les transformant ?

Si votre vin n’a pas totalement tourné, il existe de nombreuses recettes qui vous permettront de le réutiliser afin de ne pas gâcher les bouteilles de vin entamées. Il se peut même que certaines soient déjà à votre carte.

Des recettes traditionnelles aux inventions culinaires, les vins dans la cuisine peuvent surprendre vos clients. Qu’ils soient blancs, liquoreux, rouges ou effervescents, ils se transforment et viennent sublimer vos plats.

En cuisine

Avec un vin blanc, vous pouvez élaborer de nombreuses sauces accompagnant des poissons. Par exemple une sauce au vin blanc, une sauce béarnaise, hollandaise ou au beurre blanc. Dans des plats, il peut se cuisiner pour des moules marinières ou une blanquette de veau, mais peut également servir d’ingrédient pour un risotto.

Les vins liquoreux seront eux des très bons ingrédients pour des plats salés, comme un tajine de poulet aux pruneaux ou un tajine de dinde aux abricots secs.

Avec vos vins rouges, vous pouvez réaliser les fameuses poires pochées mais aussi d’autres recettes traditionnelles comme un bœuf bourguignon, un coq au vin d’Alsace ou une daube provençale. Le vin rouge peut encore s’utiliser dans une bolognaise ou dans un confit d’oignons. Vous pouvez également l’utiliser en confiture pour accompagner une assiette de fromages. Sans oublier enfin, qu’il permet de faire d’excellentes vinaigrettes !

Petite astuce, afin de conserver vos vins plus longtemps pour les cuisiner, vous pouvez verser votre vin dans des bacs à glaçons et les surgeler. De cette manière, vous aurez une portion prête pour une recette.

En cocktails

Les cocktails à base de vin sont tendances, proposez à votre client une sangria à base de vin rouge, de vin blanc ou de rosé. Un Frozé, une boisson très rafraichissante à base de rosé, ou encore une Jacqueline, un assemblage de vin blanc, de limonade et de grenadine.

Avec un vin effervescent, le kir royal et la soupe angevine se servent très bien en apéritif. Pour un kir classique, pourquoi ne pas utiliser votre bouteille ouverte de Bourgogne aligoté ?

La mixologie vous permet d’innover et de faire des cocktails sur-mesure à base de vin. Une occasion pour proposer une catégorie cocktails signatures à votre carte et antigaspi qui plus est !

En savoir plus

Vous l’aurez donc compris, le vin est un produit très sensible qui demande beaucoup d’attention. Pour lui assurer les meilleures conditions de conservation, découvrez notre article « 3 conseils pour conserver son vin ». Lire l’article

Menu