La dégustation

L’importance de servir des spiritueux dans de bonnes conditions

Contrairement à ce que l’on pense, les spiritueux nécessitent autant de rigueur lors d’un service qu’un vin. La température, facteur indissociable d’une bonne dégustation, doit être optimale. Un autre facteur, davantage connu dans le milieu œnologique, est l’aération, qui permet de mettre en valeur le produit. Découvrez dans cette article l’importance des conditions de service pour les spiritueux 

L’influence de la température sur la sensation d’alcool 

La température est l’une des clés d’une bonne dégustation. Car servir un spiritueux à une température trop froide peut inhiber les arômes et la perception gustative. D’un autre côté, le servir trop chaud le rendra alcooleux voire « brulant ». Ceci s’explique par le fait que l’alcool s’évapore plus vite à haute température et masque les autres arômes présents.  

Il ne reste qu’à savoir quelle température choisir en fonction de votre spiritueux. Le servir entre 17 et 20 degrés rendra la dégustation plus intéressante et optimale. Mais en fonction de la période de l’année, on préfère boire un spiritueux plus ou moins chaud. En hiver, servir un whisky à 16 degrés n’est pas très plaisant, on le préfère autour de 20 degrés. À l’inverse en été, il faut prendre en compte le fait que votre whisky ou cognac risque de se réchauffer rapidement. 

Comment servir un spiritueux à bonne température 

L’usage des glaçons est la tendance la plus commune pour contrer le côté brûlant de l’alcool. Il faut faire attention à cette pratique en revanche car elle peut nuire à votre spiritueux en le diluant. Cependant, des adeptes de la dégustation de whisky utilisent l’eau comme adjuvant. Une goutte d’eau dans votre whisky extrait plus d’arômes et diminue l’impression d’alcool. Il est d’ailleurs conseillé d’utiliser l’eau des sources d’où provient le whisky.  

Vous pouvez aussi bien mettre votre verre au réfrigérateur, afin que votre boisson ne subisse pas de choc thermique trop important apporté par un glaçon. 

Une autre alternative sont les pierres ollaires finlandaises à placer au congélateur et à sortir comme des glaçons pour mettre dans votre verre. Elles ont l’avantage d’apporter de la fraicheur sans dilution. 

L’aération : un facteur variable 

Après quelques verres servis, votre bouteille se retrouve en partie vidée. C’est à ce moment précis que votre spiritueux va se dégrader. Une fois que l’espace de tête est important, la quantité d’air présent dans la bouteille va largement provoquer une oxydation de votre liqueur. Cette oxydation risque alors de faire naître des arômes indésirables et peut le rendre « fade » ou « renfermé ».   

Le paramètre de l’aération est donc variable, tout comme la température. Pas assez aéré, votre whisky pourra manquer de vigueur, à l’inverse, trop aéré il se verra dénaturé. 

Les bénéfices de l’aération 

Lorsque que l’on ouvre une bouteille de whisky et qu’on le verse dans son verre, on peut percevoir une évolution des arômes au cours du temps. C’est ce phénomène d’oxygénation qui permet d’avoir un ressenti olfactif différent au fur et à mesure de la dégustation. On dit d’ailleurs qu’il faut compter 1 minute d’aération par année de vieillissement. 

La conservation des spiritueux 

Il existe quelques astuces pour conserver ses spiritueux :  

  • Le verser dans un contenant plus petit, ce qui réduira considérablement son oxydation.  
  • Rajouter des billes de verre neutres à l’intérieur de votre bouteille pour diminuer la taille de l’espace de tête.  

Là est toute la complexité du stockage et de la conservation des alcools forts. Une solution alternative existe cependant au stockage et à la conservation des spiritueux, pour tous les amateurs et professionnels de la restauration. 

Chez dVine, les spiritueux ont fait leur apparition à la carte. Toujours dans un format flacon, de 5cl cette fois, l’objectif est de pouvoir servir un spiritueux au verre, dans les meilleures conditions possibles. Température idéale de dégustation et oxygénation, la dVine sublimera votre spiritueux jusqu’à la dernière goutte. 

En savoir plus 

Maintenant que vous savez tout sur l’importance de servir des spiritueux dans de bonnes conditions, apprenez-en plus sur le service du vin. Si la qualité de la verrerie et l’aération sont d’importants facteurs, la température joue un rôle fondamental, pour tout savoir c’est par ici : La température de service d’un vin  

Sur le même thème :