Hommes & Terroir

Les 3 caractéristiques d’un grand vin

Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande Grand vin

Le vin, souvent qualifié d’œuvre d’art, est pour certain une passion. Cette même passion qui depuis des siècles rassemble les Hommes. Il s’invite à toutes les tables et devient en l’espace d’un instant LE sujet principal de conversation. Entre amateurs ou avec les plus experts, les discussions autour du vin amènent parfois à des débats houleux. En effet, les opinions et les avis divergent lorsqu’il s’agit de définir les caractéristiques d’un grand vin. La question se pose alors : qu’est-ce qu’un grand vin ?

La définition d’un grand vin

Chacun a sa propre définition du grand vin. Pour déterminer s’il s’agit d’un grand vin ou non, différents critères peuvent être pris en compte.

  • Pour certaines personnes, un grand vin est celui qui procure un grand plaisir. Ceci est subjectif car la notion de plaisir est propre à chacun.
  • Pour d’autres, un grand vin est celui qui est cher. S’il est cher, c’est qu’il a une très forte demande. Or s’il possède une forte demande, c’est que l’on ne peut pas remettre en cause sa qualité.
  • La notion de garde entre aussi en compte pour certains amoureux du vin. Son fort potentiel de garde est alors considéré comme un gage d’une qualité supérieure.
  • L’œnologue, lui, va en partie juger le vin sur son équilibre. Possède-t-il le parfait équilibre ? Cette notion est plus subtile.

Les trois caractéristiques d’un grand vin selon Laurent Derhé, MOF en sommellerie

Que l’on parle de liquoreux, rouge, blanc ou encore effervescent, qu’il provienne de Bourgogne, de la région de Bordeaux ou bien de la vallée du Rhône ou de la Loire, il existe trois éléments communs pour le qualifier de grand vin.

La complexité aromatique

Plus que l’intensité aromatique, c’est la complexité aromatique que l’on doit prendre en compte. Qu’est-ce que la complexité aromatique ? C’est tout simplement le fait de ressentir plusieurs gammes aromatiques différentes. Des notes florales, fruitées, minérales, épicées ou même animales. Un panel de trois, quatre, voire cinq familles d’arômes dans un même cru est donc le premier signe caractéristique d’un grand vin.

L’équilibre

L’équilibre est la deuxième caractéristique d’un grand vin. Bien sûr, il existe des grands vins très puissants, avec des tannins très structurés. Cependant il existe aussi de grands vins très fins et très élégants. Cette différence provient des cépages et des terroirs. On ne réalise pas les mêmes grands vins avec le pinot noir bourguignon qu’avec les grands cabernets du médoc. C’est une forme d’évidence. Néanmoins, ce sont tous des grands vins. Ce qui importe donc, ce n’est pas la sucrosité, l’acidité ou la matière tannique, mais bien l’équilibre entre tout cela. On doit distinguer dans ces grands vins une forme d’harmonie.

Les caudalies

Il existe enfin une troisième composante : la longueur en bouche. Aussi appelé PAI (Persistance Aromatique Intense), c’est la durée pendant laquelle on reconnait les arômes en fin de bouche. Cette durée se mesure en caudalie (unité de mesure en seconde). Les grands vins vont le plus souvent être autour des 9-10 caudalies.

La définition de grands vins reste avant tout personnelle. Admirez, sentez, dégustez et partagez vos impressions, votre ressenti. Les goûts étant propres à chaque personne, il est important de ne pas se laisser influencer.

Pour en savoir plus sur les caractéristiques d’un grand vin, notre Œnologue Béatrice Dominé et le Meilleur Ouvrier de France Mention Sommellerie Laurent Derhé vous disent tout dans notre podcast.

Pour aller plus loin

Si la notion de grand vin est très subjective et personnelle, celle de Grands Cru est à l’inverse très codifiée et règlementée. Qu’est-ce qu’un Grand Cru ? Pourquoi parle-t-on de Château classés dans le bordelais ? On vous explique tout.

Menu