Régions & Cépages

Les régions viticoles de France : cépages, appellations et typicités – Partie 2

régions viticoles de France

Pour faire suite à notre article Les régions viticoles de France : cépages, appellations et typicités – Partie 1, continuons notre tour des régions viticoles françaises ! Dans la seconde partie de cet article, nous allons découvrir les typicités des vignobles de France. De la Provence au Sud-Ouest, de Bordeaux à la Corse, explorons ces terroirs pleins de richesses. 

La Provence

Le vignoble de Provence profite d’un climat idéal ensoleillé, chaud et sec. Le mistral souffle depuis les terres vers la mer et protège les vignes. Dans cette région, les principaux cépages sont le Grenache, le Cinsault et la Syrah, notamment utilisé pour l’élaboration du rosé. On y trouve aussi du Mourvèdre et moins connu, du Tibouren.  

Les rosés de Provence sont connus pour leurs robes très claires avec des arômes fruités et rafraichissants d’abricot, de pêche voire de fleurs rappelant la garrigue.  

On trouve 4 appellations sous régionales en Provence :

  • Les AOP Côtes de Provence (DGC Fréjus, DGC Lalonde, DGC Pierrefeu, DGC Notre Dame Des Anges et DGC Sainte Victoire)
  • Les AOP Coteaux d’Aix en Provence 
  • Les AOP Coteaux Varois en Provence
  • Et les célèbres appellations communales comme AOC Bandol, AOC Cassis ou encore AOC Bellet… 

Le Languedoc-Roussillon

Bienvenu dans le plus grand vignoble de France et l’un des plus vastes du monde ! Cette région compte 5 grands cépages noirs : Grenache, Carignan, Syrah, Mourvèdre et Cinsault. Il s’agit du vignoble le plus méridional de France, situé jusque dans les Pyrénées-Orientales aux portes de l’Espagne. 

Tout comme la Provence, cette région profite d’un climat chaud et sec, idéal pour la culture de la vigne. Il donne des vins très concentrés et solaires 

On dans le Languedoc des appellations sous-régionales connues et reconnues telles que Saint-Chinian, Corbières ou encore Pic-Saint-Loup. Les appellations communales font elles aussi partie du tableau avec La Clape, Fitou, Minervois… Le Languedoc produit également quelques vins effervescents comme la fameuse Blanquette de Limoux (composée de Mauzac, de Chardonnay voire de Chenin). 

Dans le Roussillon enfin, on y produit des vins doux naturels comme l’AOP Banyuls, l’AOP Maury, ainsi que l’AOP Muscat de Rivesaltes. Mais aussi des vins secs comme le AOP Collioure, l’AOP Maury sec, l’AOP Côtes du Roussillon. Ce vignoble s’est notamment fait connaître avec l’œnotourisme qui attire chaque année de nombreux touristes qui viennent se balader au milieu des vignes et profiter de dégustations chez les vignerons. 

Le Sud-Ouest

Les vignobles du Sud-ouest regroupent 16 dénominations en AOP et 11 en IGP, réparties dans 6 bassins. S’y ajoute une IGP régionale, le Comté Tolosan.   

Le climat est doux et humide à l’ouest du bassin avec une influence océanique tempérée. Au printemps, la pluviométrie peut être importante mais l’automne est en général ensoleillé et sec. Au nord-est du vignoble, les influences continentales prédominent avec des hivers plus marqués. C’est au sud que les influences méditerranéennes se font ressentir avec des étés chauds et secs. 

Cette impressionnante région regorge de plus de 300 cépages différents dont 120 sont autochtones. L’encépagement est commun à son voisin Bordelais mais l’on découvre ainsi une multitude de cépages uniques et ancestraux tels que Tannat, Côt, Duras, Braucol, Négrette, Colombard, Mauzac, Len de Lel, Ondenc, …  

Les appellations réputées y sont nombreuses comme Cahors, Pacherenc-du-Vic-Billh, Madiran, Fronton, Marcillac ou encore Gaillac. 

Le Bordelais

Vignoble de réputation internationale, le Bordelais a construit sa réputation sur l’appui de deux grands cépages. Le Merlot, représente 66% de l’encépagement et le Cabernet Sauvignon 22,5%. A noter qu’il est autorisé dans le cahier des charges, les cépages Cabernet Franc, Petit Verdot, Malbec et Carménère. Pour les blancs, le Sémillon représente quant à lui 45% de l’encépagement de la région et le Sauvignon Blanc 43 %.  

Le bordelais c’est 44 appellations, 7 régions viticoles, des paysages et des châteaux inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO 

La segmentation est plus connue sous termes de rives, la rive droite et la rive gauche. En rive droite on trouve le libournais avec les appellations Pomerol, Saint-émilion, Côtes de bourg, Côtes de Blaye, Fronsac… En rive gauche, c’est plutôt le médocains avec des appellations qui font la réputation du bordelais, comme Margaux, Saint-Estèphe, Saint-Julien, Pauillac.  

Plus au sud du médocains, on retrouve les Graves, sur un type de sol composé surtout de gravier, avec plus ou moins de sable et d’argile. On y retrouve des appellations réputées telles que Pessac-Léognan, Cérons, Barsac, Sauternes.  

Pour finir, n’oublions pas le vignoble qui se situe entre ses deux rives, l’entre deux mers, où l’on trouve les Côtes de Bordeaux, le Loupiac… 

Le Val de Loire

Classé au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO, le Val de Loire, abrite une diversité de vins inégalable.  

On y trouve quelques cépages emblématiques tels que le Melon de Bourgogne à 30%, le Sauvignon Blanc à 28%, et le Chenin à 27%. En noir, on retrouve surtout le Cabernet Franc qui domine à 56%, typique de la région angevine et du saumurois.  

La grande diversité de sous-sols et son climat tempéré donne des vins de tous types, en majorité des blancs secs mais aussi moelleux. On retrouve quelques grandes appellations : Muscadet, Sancerre, Pouilly Fumé, Coteaux du Layon, Bonnezeaux, Coulée de Serrant, Jasnières, Saumur Champigny, Chinon, Anjou Villages Brissac, Savennières, Vouvray et bien d’autres…  

La Corse

Cette « petite » île entretien 5800 ha de vignes avec 9 AOP et 1 IGP. Les rosés de Corse représentent la plupart de la production avec pas moins de 70%. Les rouges suivent ensuite avec 17% de la production et le reste concerne les blancs et liquoreux.  

La Corse se compose de 33 cépages atypiques comme le Niellucciu, le Sciaccarellu, le Vermentinu, l’Aleaticu, le Biancu Gentile et le Muscat petits grains.   

Elle abrite en son sein des points culminants à 2700 mètres où l’on trouve des coteaux très abrupts. Les terroirs sont nombreux et très variés selon les 9 AOP présents :

  • L’appellation régionale AOP Vins de Corse
  • Les crus AOP Patrimonio situé au nord placé sur des granites et AOP Ajaccio, placée sur des alluvions granitiques et fluviatiles
  • Les appellations villages  AOP Corse Coteaux du Cap Corse, appellation la plus septentrionale placée sur des schistes lustrés et des roches vertes ophiolites
  • L’AOP Corse Figari, appellation la plus méridionale placée sur des granites
  • L’AOP Corse Sartène, située au sud-ouest sur des granites
  • L’AOP Corse Calvi
  • L’AOP Porto-Vecchio
  • L’appellation vin doux naturel AOP Muscat du Cap Corse. 

Pour aller plus loin

Poursuivez votre exploration des vignobles et découvrez les magnifiques régions viticoles d’Afrique du Sud. Lire l’article

Menu