Régions & Cépages

Le vin rosé

vin rosé

Le rosé est le produit tendance de l’été depuis plusieurs années. C’est un vin qui évoque la Provence et les repas en terrasse. Découvrez dans cet article d’où il vient, sa méthode de production et ce qui fait son charme. 

Le vin rosé, une tendance croissante

Produit né en Provence, il est très apprécié pour ses prix abordables, la multitude de plats que l’on peut accorder avec, des gammes qui sont de plus en plus qualitatives. En bref, le rosé séduit par sa simplicité. 

Symbole estival de convivialité, il s’est démocratisé au fil des ans. Aujourd’hui nous pouvons distinguer des rosés de garde, des rosés de gastronomie, gage d’un vin qui a su développer son potentiel et que l’on peut boire tout au long de l’année. Il se décline également en effervescent, en aromatisé, voir en rosé sucré avec les Cabernets d’Anjou demi-sec. De quoi ravir toutes les papilles ! 

Les méthodes d’élaboration du rosé

Il ne s’agit pas d’un mélange de vin rouge et de vin blanc, bien que des cas uniques existent en Champagne, le rosé est un produit délicat qui peut être obtenu de différentes manières.

Pour expliquer son élaboration, on parle de rosé de « saignée » ou de rosé de « presse » 

Les rosés de saignée ont une robe plus profonde et une bouche plus gourmande, l’intensité de sa robe est due aux peaux de raisin qui macèrent avec le moût, elle est généralement de couleur framboise ou cerise.

Les rosés de presse, une méthode plus moderne, sont eux plus pales et plus vifs, le moût est en contact avec la peau seulement au moment de la presse. Leur robe va de litchi à abricot. 

Les rosés sont en grande partie à consommer dans l’année ou celle qui suit. Les millésimes de garde en revanche, peuvent être conservés plusieurs années.  

Les appellations et cépages

La France est le premier pays producteur et consommateur de rosé. Vous connaissez certainement les grandes appellations telles que Côtes de Provence, Tavel, Bordeaux Rosé ou Coteaux d’Aix-en-Provence.  

Si c’est en Provence que l’on retrouve la plus importante production mondiale de rosé, avec 40% des rosés AOC de France, d’autres pays voisins comme l’Italie, l’Espagne ou le Maroc produisent également de très jolis rosés.  

Pour la grande majorité des rosés du sud, nous retrouvons dans leur composition du Cinsault, de la Syrah, du Mourvèdre et du Carignan. Les cépages utilisés au nord sont le Pinot Noir, le Gamay ou encore le Cabernet-Sauvignon.

Mais plus important… Que mange-t-on avec du rosé ? 

Salades, tartares, tartes aux légumes, poke bowls, grillades de poissons et de viandes, fromage, tartes aux fruits, … Vous l’avez compris, de l’entrée au dessert le rosé est l’accord idéal avec vos plats estivaux. 

Prenez par exemple un Bandol Rosé, il sera le compagnon idéal de votre gratin d’aubergines au piment d’Espelette ! 

Et pour en savoir plus sur les accords mets et vins, n’hésitez pas à écouter notre podcast, animée par notre oenologue Béatrice Dominé et le MOF Sommelier Laurent Derhé.

Pour aller plus loin

Retrouvez les accords de base mets & vins avec le MOF Sommelier Laurent Dehré, découvrez comment accorder vos repas de l’apéritif au dessert. Lire l’article

Menu