Régions & Cépages

Le vignoble chilien

vignoble chili

Petit pays de 200 kilomètres de large, le Chili possédait déjà de la vigne à l’époque précolombienne, mais sous forme de vigne sauvage. Le vignoble chilien s’étend sur plus de 4200 kilomètres soit, 4 fois la France, ce qui lui offre une palette de terroirs extrêmement variés. Dans cet article nous vous invitons à découvrir toutes les spécificités du vignoble chilien ainsi que les grandes lignes des vins qui s’y trouvent, VAMOS !

L’origine de la vigne au Chili

Comme dans beaucoup de cas, c’est la colonisation qui a permis à la vigne de se développer au Chili. Et plus particulièrement, les colons espagnols, les Jésuites et les Franciscains, à partir du XVIème siècle. On dit que c’est le moine Don Francisco de Aguirre qui aurait produit le premier vin chilien en 1551.

La production de vin et la culture de la vigne est devenue très prospère, mais s’est développée ensuite grâce « au père » de la viticulture chilienne dont vous avez peut-être déjà entendu parler, Silvestre Ochagavia. Il importa de nombreux pieds européens au Chili à partir de 1851, dont les Cabernets, le Pinot, le Merlot ou encore le Riesling.

Une chose importante à savoir, puisqu’il s’agit d’une des exceptions du monde viticole, le vignoble chilien est l’un des rares à avoir échappé au phylloxéra. Les ceps de vigne sont donc « Francs de pied », ce qui représente un vrai plus qualitativement parlant.

C’est seulement à partir de 1980 que des producteurs étrangers ont commencé à révéler le potentiel du Chili. De nos jours, le Chili produit des vins de très bonne qualité et s’exportent dans le monde entier.

La viti-viniculture chilienne

La vigne est présente principalement au centre du Chili, de l’Elqui Valley jusqu’à San Antonio Valley. Plus précisément, les vignes sont situées entre le 27ème et le 39ème parallèles (degrés sud). En tout, cela représente près de 200 000 hectares pour environ 9 millions d’hectolitres produit par an ! En comparaison c’est 5 fois moins que la France. Dans ces 200 000 hectares, on compte également les raisins de table, qui représentent la grande majorité du raison produit au Chili.

Les régions viticoles

Il existe 10 grandes régions productrices au Chili, et seulement 3 d’entre-elles sont productrices de vins.

Les 7 autres produisent du raisin de table et du vin destiné à la distillation pour la production du Pisco, une appellation d’origine d’eau-de-vie depuis 1931.

Les 3 régions de production encerclent Santiago, il s’agit de Aconcagua, de la Valle Central et de la Region del Sur.

 ACONCAGUA

La Valle de Aconcagua présente un climat tempéré et chaud, avec des sols argileux et alluvionnaires. La Valle de Casablanca est une sous-région de Aconcagua. Cette dernière donne des vins blancs très prometteurs. C’est une région exceptionnelle pour des Chardonnay et Sauvignon Blanc.

CENTRAL VALLE

Dans cette région, on retrouve la belle Valle de Maipo qui est une région métropolitaine avec des villes comme Santiago et Pirque en son sein. Valle de Maipo est le berceau du Chili en termes de culture viticole. Les températures sont autour de 25 °C l’été et 14 °C en moyenne annuelle. Soit un climat tempéré, chaud et sec.

Plus au sud, on retrouve la Valle del Rapel qui contient la Valle del Cachapoal et la Valle de Colchagua. C’est à cet endroit que les vignes sont perchés entre 600 et 1000 mètres d’altitude, par rapport au niveau de la mer. Le climat est aussi tempéré à cet endroit du Chili, mais avec une influence maritime.  La Valle de Curico, appartient aussi à cette région. Elle se situe à 200 kilomètres au sud de Santiago, dominée par des sols argileux et avec une grande amplitude thermique entre le jour et la nuit. Pour finir avec cette belle région enfin, on retrouve la Valle di Maule, à cheval entre la Cordillère et les Andes. Le climat est quant à lui plus frais qu’au nord, avec une pluviométrie élevée en hiver.

REGION DEL SUR

La Region del Sur (région du sud), est une des plus compliquées pour la culture de la vigne. Et pour cause, la température est plus faible que dans les autres régions et la pluviométrie y est élevée. On y retrouve la sous-région de Valle del Itata, qui produit beaucoup de vins de table. Cependant, certains cépages font force de présenter de bons vins, à base de Cabernet, Merlot et Syrah. La Valle del Bio Bio, encore plus au sud, propose une production de vins de table majoritairement. On y réalise des vins avec une acidité élevée. Au niveau géologique, les sols sont composés de calcaires rouges et de sables.

Les cépages du vignoble chilien

Si le Cabernet Sauvignon est le roi des vignobles chiliens, on retrouve également de nombreux autres cépages répandus dans le monde comme le Merlot, la Syrah (appelée Shiraz), le Pinot Noir pour les vins rouges ou encore le Chardonnay et le Viognier pour les vins blancs.

Mais localement, la star est la Carménère. Un cépage chilien qui gagne en popularité et monte en gamme. Il confère à ses vins des notes de fruits noirs et d’épices, de la complexité ainsi que des tanins puissants et fins.

Sur la carte dVine, découvrez trois références chiliennes produites dans la Valle de Colchagua : 

  • Le Reserva Carménère du domaine Viu Manent, produit à partir du fameux cépage éponyme 
  • Le Coyam d’Emiliana, un assemblage de Syrah, Carménère et Cabernet Sauvignon 
  • L’Ecobalance d’Emiliana, un vin blanc 100% Chardonnay  

Pour en savoir plus

Dans ce nouvel article, direction la Californie, à la découverte de la région de Sonoma County ainsi que ses sous-régions rassemblées dans la Sonoma Valley, un vignoble exceptionnel. Pour tout savoir c’est par ici : Lire l’article

Sur le même thème :